Actualités

  • 07/11/2019

    INTERVIEW - PAUL Rabès, vidéaste et analyste vidéaste du CSBJ !

    Parce que le CSBJ Rugby, c'est aussi beaucoup de personnes qui s'investissent au quotidien sans forcément être vues sur le bord du terrain. Paul Rabès, c'est celui qui, toujours muni de sa caméra et de son oeil expert, accompagne le staff et les joueurs vers des entrainements toujours plus précis et personnalisés. Vous l'aurez compris, son rôle va bien au delà des prises de vues et c'est pourquoi nous sommes allés à sa rencontre.

    INTERVIEW - PAUL Rabès, vidéaste et analyste vidéaste du CSBJ !

    Présentation personnelle 

    "Je suis au CSBJ Rugby depuis maintenant 8 ans. À l’époque, le club venait de quitter le TOP 14 et recherchait un caméraman. La vidéo étant ma spécialité, j’ai décidé de tenter l’aventure berjallienne après quelques années passées au Rugby Club Nîmois. En plus de filmer, je me suis toujours passionné pour l’analyse vidéo. Je suis progressivement monté en compétence dans ce domaine jusqu’à devenir vidéaste et analyste des vidéos de l’équipe 1 du CSBJ Rugby."

    En quoi consiste ton métier ? 

    "En quelques mots, mon métier consiste à filmer les matchs et à en dégager des statistiques pour les coachs et les joueurs. L’objectif étant d’exploiter les données vidéos pour trouver les axes d’amélioration de l’équipe et travailler dessus.

    En partenariat avec les coachs, nous définissons en début de saison des critères sur lesquels analyser les vidéos : les critères classiques et/ou individuels (plaquages, passes, pertes de balles) et les critères collectifs (touches et mêlées). Les données que nous allons ressortir à la suite de l’analyse vidéo vont nous permettre d’avoir une vision sur la performance des joueurs en situation de match et de cibler au mieux les prochains axes de travail de l’équipe.

    Nous utilisons également la vidéo en semaine lors des entrainements pour permettre aux joueurs de se regarder individuellement. Elle est un outil indispensable pour l’évolution d’une équipe."

    Quelle est la particularité de ton métier ? 

    "L’analyste vidéo est en décalage par rapport au reste de l’équipe. Lorsque les coach et les joueurs travaillent sur la prochaine rencontre, l’analyste est encore sur le dernier match. La notion de tem- poralité est importante dans ce métier et il faut en avoir conscience. Il faut être disponible après les matchs pour traiter la vidéo et permettre aux entraineurs d’exploiter les données et basculer sur le prochain match le plus rapidement possible. Pas de réception d’après match pour le vidéaste !

    Aussi, la discrétion est un mot d’ordre dans mon métier car nous devons constamment avoir la maîtrise des données que nous produisons pour qu’elles ne soient pas détournées."

    De quelle manière le CSBJ Rugby te permet-il d’optimiser ton travail ?

    "Le club se développe et met à disposition de nouveaux outils dont je peux tirer profit dans le cadre de mon métier. C’est par exemple le cas de l’écran géant installé en début de saison. Cet écran va par exemple nous permettre de diffuser une vidéo en direct de l’entrainement. C’est digne des plus grandes équipes en termes de matériel et qualité d’entrainement. J’ai conscience de la marge du CSBJ et de ses possibilités. Le stade et les nouvelles technologies associés sont supers. On doit cependant prendre le temps de s’approprier le matériel et trouver des process qui font que les joueurs et les coachs s’y retrouvent."

    Quels liens entretiens-tu avec les joueurs ?

    "J’ai un relationnel privilégié avec les joueurs et les coachs. Je suis à leur disposition sur tout ce qui concerne les supports images. À côté de ça, on partage des moments de vie intenses et c’est pourquoi ce métier est si particulier en termes d’émotions et qu’il me passionne autant."

     

Au fil des actualités du club...

Partenaires majeurs