Actualités

  • 31/03/2006

    Convention entre le CSBJ et CASE Rugby

    Bourgoin et Saint-Étienne : des relations au beau fixe

    Le match dans le chaudron vert a été le prétexte et l’occasion pour le CSBJ de faire plus ample connaissance avec le rugby stéphanois et de s’en rapprocher.

    Convention entre le CSBJ et CASE Rugby
    Preuve des bonnes relations qui ont été instaurées, une convention a été signée entre le CASE (Club athlétique de Saint-Étienne), évoluant en Fédérale 3, et le CSBJ, le matin même de la rencontre contre Perpignan. Explications avec Jean-Marc Boudon, président du CASE. Vous avez signé ce matin une convention avec le Président Martinet. De quoi s’agit-il précisément ? Il s’agit d’un protocole de partenariat entre nos deux clubs, l’un en Fédérale 3 et l’autre en Top 14. Cette convention a pour but de permettre au CASE de profiter de la connaissance et de l’expérience de Bourgoin-Jallieu quant au rugby de haut niveau pour atteindre notre objectif qui est de monter en Fédérale 2 l’an prochain puis en Fédérale 1. En effet, à Saint-Étienne, nous ne connaissons pas le rugby de haut niveau. Par ailleurs, comme beaucoup de sports vivent dans l’ombre du football, il n’est pas facile pour le rugby à Saint-Étienne d’exister, même si nous entretenons d’excellentes relations avec l’ASSE, qui parraine aussi notre club. Mais être parrainé par un club de rugby de l’élite va vraiment nous permettre d’acquérir une légitimité. En quoi consiste votre partenariat ? Pour ce qui concerne l’axe sportif, il est en direction des jeunes et de la formation des éducateurs. Nous pourrons accueillir l’équipe des Ciel et Grenat une fois par an un mercredi pour une journée d’entraînement. L’école de rugby du mercredi après-midi pourra ainsi côtoyer ses idoles. Par ailleurs, Bourgoin accueillera une fois par an notre école de rugby, lors d’un match à définir. Nous aurons aussi des échanges concernant les structures administratives et commerciales des deux clubs. Cela nous permettra de voir comment les choses se passent dans un club qui évolue à plus haut niveau. En clair, ce rapprochement avec un club professionnel nous permettra de grandir. En contrepartie, le CASE prend l’engagement d’orienter vers Bourgoin les jeunes qui seraient suffisamment doués pour évoluer au plus haut niveau. Et le CASE se propose d’accueillir des joueurs en fin de carrière, pour leur proposer une reconversion professionnelle dans un bassin d’emploi plus important que celui de Bourgoin-Jallieu ou alors de finir leurs dernières années de rugby à un niveau moins élevé. Notre club pourra aussi accueillir des jeunes du pôle espoirs de Bourgoin qui voudraient revoir à la baisse leurs ambitions sportives professionnelles. Êtes-vous satisfait de la signature de cette convention ? Évidemment ! Nous sommes extrêmement contents au CASE qu’un club comme Bourgoin-Jallieu s’intéresse à nous. Les rapports avec Pierre Raschi ont été excellents tout au long de la saison. Je tiens donc à le remercier, ainsi que Pierre Martinet. Ils ont tous deux été à l’écoute et réceptifs à notre demande de nous aider à grandir. C’est pour nous une reconnaissance, c’est valorisant pour le CASE, donc merci de la part de Saint-Étienne et du rugby dans la Loire. Car si le CASE évolue, tout le rugby dans la Loire en bénéficiera.

Au fil des actualités du club...

Pro D2
Votre publicité ici
Proxadis, création de sites internet
Sita Mos

Partenaires Officiels