Matchs

  • 02/05/2012

    Signature Matias Viazzo

    « Rajon m’a manqué »

    Matias Viazzo effectue son retour en Ciel et Grenat ! Après quatre saisons au CSBJ, le polyvalent argentin avait choisi l’an dernier de relever un nouveau défi du côté de Tarbes. A 29 ans, il a décidé de quitter les Hautes-Pyrénées pour revenir à Bourgoin. Il s’est engagé pour deux saisons (+ 1 optionnelle) en faveur du club berjallien. Interview…

    Signature Matias Viazzo
    Signature Matias Viazzo

    Matias, pour quelles raisons as-tu choisi de revenir à Bourgoin ?
    J’arrivais en fin de contrat avec Tarbes et j'ai eu l'appel de Laurent (Mignot) qui m'a expliqué son projet pour l'année prochaine. Ce projet m'a séduit. Ce choix n'était pourtant pas facile car je m'étais bien adapté à Tarbes. Mais, ce sont les connaissances que j'avais du club et de Laurent qui m'ont poussées à revenir à Bourgoin.


    Tu es parti il y a tout juste un an, peut-on parler d’un faux départ ?
    Un bon retour plutôt... Je ne vais pas dire que c'était un mauvais départ, j'ai vécu autre chose que je ne regrette pas. Mais Laurent m'a convaincu et c'est avec plaisir que je reviens.


    Qu'est-ce que tu as envie d'apporter à ce jeune groupe ?
    Je ne suis plus tout jeune, donc je pourrai apporter mon expérience et mon vécu. Je ne prends pas pour un Berjallien, mais j'y suis tout de même rester 4 années où j'ai vécu de très bons moments. Je connais très bien l'esprit berjallien et ses valeurs me correspondent.


    Tu n’arrives pas dans l’inconnu puisque tu connais une grande majorité de l’effectif actuel…
    Oui je connais très bien ce groupe, malgré le départ de nombreux anciens. Il y a eu beaucoup de changement l'année dernière. C'est pour ça que j'ai envie de revenir pour porter ma pierre à l'édifice.


    Qu’espères-tu pour la saison prochaine ?
    La montée ! Peut-être que les gens me prendront pour un fou mais, si je suis revenu, c'est pour cela. Cette année Bourgoin avait une belle équipe, malheureusement cela n'a pas marché... L’an prochain, nous gardons quasiment le même effectif, composé de joueurs capables de disputer les premières places de ce championnat de Pro D2. Après, une fois que nous y sommes, une demi-finale, une finale… on sait que ça se joue à pas grand chose, alors pourquoi pas.


    Rajon t’a-t-il manqué ?
    Oui, c'est sûr que des ambiances pareilles, on n’en trouve pas tous les week-ends. Les supporters proches du terrain qui font ressentir leur présence… Ca m'avait manqué.

Au fil des matchs...

Pro D2
Votre publicité ici
Proxadis, création de sites internet
Sita Mos

Partenaires Officiels