pernod11

Club Pernod : une soirée sous le signe du développement durable

01.01.2009

Le 9 février a eu lieu, pour la troisième année consécutive, une soirée partenaires du CSBJ au Club Pernod de Lyon. Ce rendez-vous, autour d’un cocktail et des différentes boissons proposées par Pernod, a été le théâtre d’une présentation à la presse et aux partenaires de l’organisation du premier match de rugby durable à Pierre Rajon, le 20 février contre le Stade français. Cette initiative originale et surtout citoyenne est le point de départ d’une dynamique durable que souhaite mettre en place le CSBJ.
Pourquoi mettre en place une telle opération ? Comme l’a expliqué Julien Bonnard, directeur commercial du CSBJ : « On
dit souvent que le CSBJ est l’école de la vie, que c’est un club qui a
des valeurs. Nous avons donc pensé qu’il était important de mettre en
place une action allant dans le sens du développement durable pour les
jours de match. Pour cela, plusieurs partenaires, experts dans le
domaine de l’environnement, nous ont entourés : les sociétés Sita Suez
Environnement et Eco-Emballages, mais aussi le Syndicat mixte
Nord-Dauphiné (SMND) et le Conseil général de l’Isère.
»
Du tri sélectif et des gobelets réutilisables
En
quoi va consister concrètement cette opération ? Monsieur Scwartz,
directeur général de Sita Suez Environnement a pris le micro pour
donner des précisions. Après avoir rappelé brièvement que Sita est
leader régional pour le tri et la gestion des déchets, mais aussi
partenaire très proche du CSBJ, il a expliqué qu’il avait cherché à
faire un lien entre ces deux engagements.
L’idée proposée a donc
été de mettre en place le tri sélectif à Pierre Rajon, à l’occasion de
la rencontre très attendue du 20 février contre le Stade français. « Cette
incitation au tri permettra de partager des valeurs d’exemplarité et
d’engagement, chacun pourra être acteur. Et le dispositif de tri
sélectif permettra de recycler les déchets collectés.
»
Sensibiliser le public
Sont
prévus au programme : sensibilisation du public grâce aux ambassadeurs
du tri, installation de poubelles de tri, mise en place du tri sélectif
à la buvette et au chapiteau VIP, remplacement des gobelets jetables
par des gobelets réutilisables consignés.
Les joueurs, quant à eux,
ont déjà été sensibilisés en visitant le centre de tri, et pourront
ainsi être des ambassadeurs lors de ce match durable.
Richard
Quemin, responsable régional Centre-Est d’Eco-Emballages, société qui
fédère et accompagne les acteurs de la chaîne solidaire du tri et du
recyclage des emballages a rappelé les objectifs à atteindre :  « Ce
match durable est intéressant comme vecteur de communication. Il permet
de faire des spectateurs des acteurs du tri. L’objectif à atteindre
est, par cette opération, d’inciter à la pérennisation du geste de tri
hors domicile, et de réduire la production de déchets du club.
»
Le
directeur du SMND, André Quemin a terminé la présentation de cette
opération en expliquant le rôle de ce Syndicat mixte Nord-Dauphiné : « C’est
une collectivité en charge de la collecte et du traitement des déchets 
sur un territoire couvrant 69 communes et 185 000 habitants. Un de nos
rôles est d’informer la population, et croyez-moi, ce n’est pas une
mission facile.
»
Le CSBJ a donc décidé d’apporter sa pierre
à l’édifice en participant à la sensibilisation de ses salariés et du
public. Et pour cela, le comportement de chacun compte, alors, le 20
février, dites, vous aussi, « Au CSBJ aussi, je trie ! »

Ce qu’ils en pensent :

Jean-Christophe Vizcaino, Société Pernod
«
C’est dans l’actualité et c’est bien qu’à chaque niveau, même dans le
milieu sportif, il y ait une prise de conscience et une évolution dans
ce sens-là. Cela ne peut être que positif. Chez Pernod, nous avons déjà
développé des actions dans ce sens, en fabricant des bouteilles avec du
verre moins épais, en utilisant des bouchons recyclables… Nous faisons
de même pour l’activité de nos commerciaux, que nous formons à un
comportement responsable, en tant que conducteurs notamment. »

Alain Terzago et Marcel Pignatelli, association CSBJ Rugby
«
C’est nous qui aurons la charge de tenir les buvettes lors de ce match
durable. La grande originalité est que les gobelets jetables classiques
seront remplacés par des gobelets réutilisables consignés. Nous
demanderons un euro pour chaque gobelet, qui sera rendu à la fin de
journée contre restitution du gobelet. Et nous serons présents jusqu’à
la dernière minute pour rendre leur consigne à tous ceux qui le
souhaitent. »

Mickaël Forest, joueur du CSBJ
«
C’est une bonne opération. Quand nous, les joueurs, nous arrivons au
stade le lundi matin et que nous voyons tous les gobelets par terre,
cela fait vraiment très sale. Si cette opération peut contribuer à
favoriser l’environnement, c’est une très bonne chose. Les verres
réutilisables me semblent un très bon procédé pour éviter que les gens
ne jettent n’importe où les verres usagés. En ce moment, on entend
beaucoup parler d’environnement, de la planète, c’est donc important
d’essayer de sensibiliser les gens à faire attention, aussi lors de nos
matches de rugby. C’est un clin d’œil sympa pour nous d’être une sorte
d’ambassadeurs. »

Billetterie Boutique