Vie des partenaires

  • 01/12/2010

    «Le Fils à Jo» : les Ciel et Grenat au ciné avec les partenaires

    «Le Fils à Jo» : les Ciel et Grenat au ciné avec les partenaires
    «Le Fils à Jo» : les Ciel et Grenat au ciné avec les partenairesMardi 30 novembre, le cinéma MégaRoyal de Bourgoin-Jallieu a accueilli les joueurs, les entraîneurs et le staff du CSBJ pour la projection en avant-première exclusive du film de Philippe Guillard « Le Fils à Jo », en compagnie de l’acteur Gérard Lanvin et des partenaires qui le souhaitaient.
    Une centaine de partenaires avait en effet répondu à la proposition du CSBJ d’assister à une projection en avant-première exclusive du premier long-métrage de Philippe Guillard, ancien rugbyman, champion de France en 1990 avec le Racing-Métro, et consultant à Canal +. En présence de « La Guille » et de l’acteur, Gérard Lanvin, les joueurs berjalliens et le staff ont ainsi partagé un moment fort de cinéma avec certains partenaires du club, venus en famille ou avec leurs clients.
    « Le Fils à Jo » décrit le monde du rugby de village sur fond de transmission de valeurs entre un père et un fils. Tourné l’an dernier dans le Tarn et récompensé du prix du public au festival de Sarlat, le film est annoncé par Gaumont Distribution en sortie nationale le 12 janvier 2011.
    Un casting de choix
    Pour le rôle-titre de son premier long-métrage, Philippe Guillard a donc choisi Gérard Lanvin, ancien joueur et amateur de rugby. Le casting compte également Olivier Marchal, Vincent Moscato et de nombreux acteurs du monde de l’ovalie y font une brève apparition comme Guy Novès, Fabien Pelous, Christian Califano, Christophe Porcu et bien d’autres…
    Touchant et très drôle, ce film où le rugby est utilisé comme prétexte pour parler de valeurs comme l’amour fraternel, l’amitié, ou la persévérance a été unanimement apprécié.
    Après 1h30 de vrai régal, « La Guille » et Gérard Lanvin sont venus débattre avec le public et avec les joueurs berjalliens. Ces derniers par l’intermédiaire de Julien Frier et d’Olivier Milloud ont remis à l’acteur et au réalisateur maillots et écharpes aux couleurs du club, symboles des valeurs de partage que l’on retrouve dans la grande famille du rugby. R.B.

    Ce qu’ils en ont pensé…
    - Mickaël Campeggia : « C’était un bon film, qui alternait des séquences avec de l’humour et d’autres plus émouvante. Il était axé sur la relation entre le père et le fils. Avec tous les joueurs de rugby qui ont participé au tournage, c’était assez sympa de les retrouver à l’écran. Je connaissais Philippe Guillard seulement dans l’humour, avec tout ce qu’il faisait sur Canal +. Mais il a très bien réussi à basculer d’une émotion à l’autre tout au long du film. »
    - Albin Louchard : « Un bon film ! Au début, il est un peu long à se mettre en route dans ses dix premières minutes. Après, il traite très bien des valeurs humaines, pas forcément que celles du rugby. Il parle de la valeur des gens, du respect des autres. Ce film propose des moments de franche rigolade et d’autres qui font se poser des questions notamment sur l’éducation et les relations qu l’on peut avoir avec ses enfants. L’histoire tourne autour du rugby mais il n’est pas nécessaire d’être calé dans ce sport pour pouvoir accrocher. »
    - Mickaël Forest : « J’ai trouvé que ce film était bien réalisé. On retrouve bien les valeurs du rugby. De l’humour, avec de l’émotion à la fois. J’ai aussi apprécié qu’il y ait des figures connues dans le film. C’est un petit clin d’œil assez sympa aux joueurs et anciens joueurs de haut niveau avec quelques anecdotes et expressions propres à notre sport. A la sortie, on passe un bon moment devant un film à la portée de tout le monde. »
    - Alexandre Dumoulin : « Personnellement, j’ai bien aimé. C’est un joli film, qui retrace les valeurs du rugby à travers une belle histoire entre un père et son fils. Connaissant Philippe Guillard, on s’attendait à avoir de l’humour. On a été servi. Mais il y avait aussi de beaux moments d’émotions. »

    Synopsis : Petit-fils d’une légende de rugby, fils d’une légende, et lui-même légende de rugby, Jo Canavaro élève seul son fils de 13 ans, Tom, dans un petit village du Tarn.
    Au grand dam de Jo, Tom est aussi bon en maths que nul sur un terrain. Pour un Canavaro, la légende ne peut s’arrêter là, quitte à monter une équipe de rugby pour Tom contre la volonté de tout le village et celle de son fils lui-même…

Au fil de la vie des partenaires...

Pro D2
Votre publicité ici
Proxadis, création de sites internet
Sita Mos

Partenaires Officiels