Vie des partenaires

  • 20/12/2010

    Sita : du «Match durable» au «Stade durable»

    Sita : du «Match durable» au «Stade durable»
    Sita : du «Match durable» au «Stade durable»Suite au succès rencontré par l’opération « Match durable » la saison dernière, le CSBJ et ses partenaires du secteur de l’environnement ont décidé de la reconduire pour l’année 2011.
    Michel Commeinhes, directeur des relations externes de SITA Région Centre Est en charge de la promotion du groupe auprès de ses partenaires, collectivités locales comme entreprises, nous présente sa société et les enjeux que représente le tri et la gestion des déchets, notamment au stade Pierre Rajon.
    Sita-Suez : spécialiste de la gestion des déchets
    Présent sur l’ensemble des métiers de la propreté, SITA, filiale de SUEZ Environnement (groupe GDF SUEZ) et plus précisément l’entité « Région Centre-Est », comprenant la région Rhône-Alpes, l’Auvergne, la Franche-Comté et deux départements de la Bourgogne, est un partenaire majeur du CSBJ depuis plusieurs saisons. Avec plus de 1 800 salariés, pour un chiffre d’affaires supérieur à 270 millions d’euros, Sita est un acteur incontournable sur le secteur de la propreté. « Nous sommes présents sur tous les métiers des déchets. Cela se décompose en plusieurs maillons: la collecte auprès des collectivités et des entreprises, le tri et la valorisation matière (recyclage), la valorisation énergétique et le stockage pour éliminer la fraction résiduelle des déchets ultimes.
    Quel projet pour 2011 ?
    Une ambition affichée et partagée : s’inscrire dans la durée. « La saison dernière, nous avions mis en place une opération spot, sur un seul match, celui face au Stade Français. Avec un début décalé pour la réception du Stade Français le 29 décembre au stade Pierre Rajon, en raison des fortes chutes de neige qui avaient entrainé l’inversement du match contre Biarritz (le 5 décembre dernier), l’opération « Stade durable » à Pierre Rajon s’étendra sur l’intégralité de la fin de saison 2010-2011. »
    Le principe quant à lui restera identique. Tous les points de débit de boissons au stade distribueront des gobelets en plastique aux couleurs du CSBJ contre une consigne d’un euro. Un dispositif de tri sélectif sera également mis en place, grâce aux bacs dédiés et à des sacs de couleurs. « Les gens sont déjà sensibilisés au tri sélectif à leur domicile, mais dans les lieux publics, rien ne les incite à continuer leur geste écologique », poursuit Michel Commeinhes. « Nous devons donc pérenniser ce geste auprès des particuliers et supporters une fois qu’ils sortent de chez eux. »
    Des événements spots seront organisés au cours de la saison et toujours sous le signe du tri des déchets. Par exemple une collecte de déchets d’équipements électriques ou électroniques  (DEEE) permettra aux enfants qui y participeront de se voir offrir une place en échange de chaque objet déposé. Le recyclage de ce genre de déchets doit être développé, notamment grâce à ce type d’événement.
    Quelles parties prenantes ?
    Le CSBJ et Sita ne sont pas les seuls acteurs dans ce projet. Ils sont accompagnés par différentes organisations, entreprises ou collectivités locales, telles que la société Eco-Emballage qui fédère et accompagne les acteurs du tri et du recyclage des emballages ménagers, le Syndicat Mixte Nord-Dauphiné (SMND) chargé de la collecte des déchets dans 69 communes auprès de 187 000 habitants, du Conseil Général de l’Isère et de la ville de Bourgoin-Jallieu. Tous ensemble participent activement à cette initiative écologique, elle-même saluée par les institutions du rugby français. Rendez-vous est pris le 29 décembre prochain au stade Pierre Rajon pour la réception du Stade Français. C.C & R.B.

Au fil de la vie des partenaires...

Pro D2
Proxadis, création de sites internet
Sita Mos

Partenaires Officiels